12/05/2017 16:18
Les «Objectifs de Bogor» sont un des principaux objectifs du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). Leur adoption en 1994 est un important jalon dans l’histoire de ce forum.

>>APEC 2017 : priorités à développer l’industrie automobile
>>APEC 2017 : le partenariat sur les sciences, les technologies et l'innovation au cœur d’une discussion
>>APEC 2017 : le partenariat sur les sciences, les technologies et l'innovation au cœur d’une discussion

En 1994, les dirigeants de l’APEC se sont réunis à Bogor, en Indonésie, déterminés à poursuivre et à atteindre l’objectif de libéralisation du commerce et de l’investissement, prévus pour 2010 pour les pays développés de l’Asie-Pacifique, et pour 2020 pour ceux en développement.
 

C’est grâce à la libéralisation du commerce et de l’investissement que l’APEC est devenu l’une des zones du monde les plus dynamiques.
Photo : Quê Anh/CVN


Plus concrètement, l’APEC concerne trois domaines que sont, d’une part, la libéralisation du commerce et de l’investissement - réduction et élimination des barrières tarifaires et non tarifaires et ouverture des marchés, d’autres part, la facilitation du commerce - réduction du coût des opérations commerciales, meilleur accès à l’information commerciale et correspondance des stratégies et des politiques commerciales pour favoriser la croissance ainsi que pour soutenir la libéralisation du commerce et faciliter l’accès à ce dernier, et, enfin, la coopération économique et technique (ECOTECH) - aider les États membres à se doter des capacités nécessaires afin de pouvoir exploiter les avantages du commerce mondial et de la Nouvelle économie.

Ces objectifs, dits «de Bogor», sont devenus l’objet de la coopération de l’APEC pour 2020 en faisant des territoires concernés par ce forum l’une des zones de libre-échange et d'investissement de premier rang du monde.

Vers l’accomplissement des objectifs en 2020

Durant ces plus de 20 dernières années de concrétisation des Objectifs de Bogor, l’APEC a abouti à de nombreux résultats impressionnants en termes de libéralisation du commerce et de l’investissement. Selon le rapport de mi-mandat sur le rythme de réalisation des Objectifs de Bogor, publié en 2016 par l’APEC, le niveau de libéralisation et d’ouverture en matière de commerce et d’investissement au sein de l’APEC ont dépassé celui qui avait été déterminé lors de la conception des Objectifs de Bogor.

Concernant l’ouverture des marchés, le commerce de biens de 1994 à 2014 a connu une croissance de 7,8%, atteignant 18.400 milliards de dollars en 2014. Le tarif de la nation la plus favorisée (NPF) a chuté de 11% (1996) à 5,5% (2014). Les biens exonérés (tarif 0%) au sein de l’APEC sont passés de 27,3% (1996) à 45,4% (2014). La durée des dédouanements a nettement baissé, et la logistique s’améliore de jour en jour. C’est grâce à la libéralisation du commerce et de l’investissement que l’APEC est devenu l’une des zones les plus dynamiques du monde, ce qui contribue activement à la création de nouveaux emplois et à l’éradication de la pauvreté.
 

Concernant l’ouverture des marchés en sein de l'APEC, le commerce de ses biens de 1994 à 2014 a connu une croissance de 7,8%, atteignant 18.400 milliards de dollars en 2014. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN


La libéralisation du commerce dans le cadre de l’APEC soutient directement la conclusion d’accords de libre-échange et d’accords de commerce régionaux. En 2015, 152 de ces accords étaient en vigueur, contre 22 en 1996. Durant cette période (1996-2015), 61 accords ont été signés par les membres de l’APEC.

L’APEC est considéré comme une pépinière d’initiatives et d’idées sur l’intégration associée au développement. C’est le lieu où les économies membres testent leurs idées de libéralisation. Bien que l’APEC ne soit à l’origine qu’un forum de coopération économique, les dirigeants et officiels de la région Asie-Pacifique visent aussi, à travers les conférences et réunions organisées dans ce cadre, à promouvoir la stabilité et la sécurité pour la prospérité de la région.

Demeurant les résultats impressionnants obtenus, les économies membres de l’APEC sont également confrontées à de nombreux défis pour atteindre les Objectifs de Bogor dans l’espace des trois années restantes, mais elles le font ensemble.

En tant que pays hôte, le Vietnam a décidé de faire de l’accomplissement des Objectifs de Bogor l’un des premiers points majeurs de l’ordre du jour de l’APEC 2017. Il coopère activement avec les autres économies membres dans la mise en oeuvre des initiatives prises afin de surmonter les obstacles relevés dans le rapport de mi-mandat sur le rythme de la réalisation des Objectifs de Bogor.
 

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Mois du tourisme d’An Giang 2017 Rencontre avec le chef Martin Yan, festival de course de bœufs, festival de Ba Chua Xu à Châu Dôc… font partie de la série d'événements de la Semaine de la culture gastronomique et touristique d’An Giang, qui s’inscrit dans le cadre du Mois du tourisme d’An Giang.