19/05/2017 17:05
Le colloque sur le commerce et l’innovation a eu le 19 mai à Hanoï. Une bonne occasion pour les entreprises, notamment vietnamiennes, d’acquérir et de partager les informations et expériences, de transmettre les avis et propositions aux ministres de l’APEC en matière de commerce et d’innovation.

>>Les technologies au cœur de la 6e journée de SOM 2 de l'APEC 2017
>>«APEC App Challenge», un concours pour lever les obstacles au commerce

Colloque sur le commerce et l’innovation, le 19 mai à Hanoï.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Depuis la création de l'APEC en 1989, nous avons constaté que les échanges commerciaux entre ses économies membres augmentaient rapidement. Leur valeur dans les biens comme les services a augmenté de 6,7 fois pour atteindre 20.000 milliards de dollars en 2015, tandis que les tarifs douaniers moyens sont passés de 17% en 1989 à 5,6% en 2014 grâce à une coopération accrue dans les relations commerciales, qu’elles soient bilatérales ou multilatérales, et à la signature d’accords de commerce dans la région comme à l'extérieur de celle-ci. En cette conjoncture de changements économiques dans la région et dans le monde, de l’avènement de la 4e révolution industrielle (dite aussi «4.0»), les économies optent pour une croissance économique reposant sur l’innovation, innovation conçue comme «l’amélioration ou la création de produits, de processus, de services, de modèles de commerce et d’organisations» qui permet l’amélioration de la compétitivité des entreprises et, plus largement, d’une économie.

«Conscient des opportunités comme des défis que l’innovation a par nature apporté dans le passé, et apporte toujours aujourd’hui, les économies membres de l’APEC s’efforcent de trouver une croissance durable», fait remarquer le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh. Avant de souligner : «Ce colloque est destiné à partager des expériences pour doper le commerce et l’innovation entre les économies membres de l’APEC au soutient d’une croissance et d’un développement durables. Il crée des opportunités ouvertes aux ministres du Commerce et représentants d’entreprises de promouvoir le commerce et l’innovation. Les conférenciers ont examiné la faisabilité des activités de l’APEC pour doper le renouvellement dans la région».

Un ordre du jour intéressant

Cinq sessions sont au programme de ce colloque organisé par le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce en coopération avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), et qui s’inscrit dans le cadre de la SOM2, la conférence des hauts officiels de l'APEC.
 

Les économies membres de l’APEC comptent sur l’innovation afin de poursuivre croissance et développement durables.
Photo : Vinh Trong/VNA/CVN


Lors de la première session, les conférenciers ont partagé leurs expériences et leurs idées sur l'importance et les effets du commerce et de l’investissement dans la promotion de l'innovation par divers moyens. Durant la deuxième, les participants ont discuté d'autres facteurs importants de l'innovation dont le marché financier, l’éducation, l’effectivité des politiques en matière de recherche et développement (R & D), les systèmes de réglementation efficaces rationnels, l'harmonisation internationale et la protection des droits de propriété intellectuelle, et la fiscalité... Ils ont également abordé les normes de bonne pratique, l’étude de politiques de commerce, et le rôle des autres acteurs des économies de l'APEC impliqués dans l'innovation.

Mise en place d'un centre de commercialisation
des technologies biomédicales


Les transferts de technologies et la commercialisation (TTC) se font par l’intermédiaire de canaux formels et informels, et sont réalisés par la participation active et le soutien de divers individus et organisations. Les conférenciers, pendant la troisième session, ont partagé leurs expériences, leurs meilleures pratiques, et analysé les défis et les enseignements retirés de la mise en œuvre de processus de TTC. L'APEC a, en outre, mis en place un centre de commercialisation des technologies biomédicales, et forme des scientifiques et des responsables dans les technologies de toute la région afin de commercialiser une invention ou un découverte. Cette session a examiné également les enseignements tirés de l’activité du Centre de l'APEC et la façon dont ils pourraient être appliqués à d'autres secteurs.

La quatrième session a résumé les principales questions présentées lors des trois sessions précédentes et les recommandations avancées par les participants aux ministres du commerce afin d’établir les bases du dialogue de la cinquième session, entre ministres et représentants d’entreprises. Lors de cette dernière, ceux-ci se sont penchés sur l’utilisation des politiques de commerce et autres an vue de donner des conditions favorables à l'innovation. Ils ont discuté du rôle des gouvernements dans la promotion de la commercialisation des innovations au sein des économies de l'APEC, notamment des pays en voie de développement.

Par ailleurs, les gagnants du concours «APEC App Challenge», organisé par le ministère de l’industrie et du commerce en partenariat avec le groupe The Asia Foundation et Google, ont été proclamés. Onze problèmes ont été partagés par des ingénieurs en développement logiciel des pays membres de l’APEC, les 18 et 19 mai, afin de trouver de nouvelles solutions pour mobile et sites web qui répondent aux besoins des PME pour développer leurs activités commerciales au-delà des frontières, et donc générer de la croissance au niveau national comme régional.


Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Hôi An, l’une des destinations touristiques de coût raisonnable du monde La veille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre), est désormais sur la liste des destinations touristiques de coût raisonnable, élue par les lecteurs et touristes du magazine Travel&Leisure.