29/12/2016 15:46
Mené après 69 secondes de jeu, Tottenham a renversé le Southampton de Claude Puel (4-1) et reste dans la course pour les places qualificatives pour la Ligue des champions, dans la soirée du 28 décembre en clôture de la 18e journée de Premier League.
>>Ligue des champions: 21 buts en phase de poules, Dortmund bat le record

L'attaquant Harry Kane vient de marquer le 2e but de Tottenham sur le terrain de Southampton, le 28 décembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Tous les gros, le leader Chelsea, son dauphin Liverpool mais aussi Manchester City et Arsenal avaient gagné pour le Boxing Day, et Tottenham devait absolument s'imposer sur la côte sud de l'Angleterre sous peine de décrocher au classement.

Avec ce troisième succès de suite, les "Spurs" conservent leur cinquième place (36 pts), à un point du quatrième rang, synonyme de qualification directe pour la C1, occupé par Arsenal (37 pts). Les hommes de Mauricio Pochettino restent toutefois loin du leader Chelsea (46 pts).

Pour les "Saints", ce revers à domicile fait mal. Ils descendent à la 8e place (24 pts), doublés par Everton.

Il a fait froid dans la ville portuaire pour le retour de Pochettino au Saint Mary's Stadium. Les Spurs en tout cas n'étaient pas chauds tout de suite.

Après seulement 69 secondes, le coup franc de Ward-Prose trouvait la tête du grand Van Dijk. Le défenseur néerlandais, que la presse britannique dit convoité par Chelsea et les deux Manchester au mercato d'hiver, a smashé une tête piquée hors de portée de Lloris. Tottenham jouait sans Alderweireld et ça se sentait.

Coup de chance pour les Spurs

Les "Saints", galvanisés, récupéraient ensuite de nombreux ballons, jouaient vite la contre-attaque ou combinaient superbement à une touche de balle, mais n'enfonçaient pas le clou.

Les joueurs de Tottenham fêtent le 3e but contre Southampton, œuvre de Son Heung-min (No7), le 28 décembre à St Mary's Stadium. Photo : AFP/VNA/CVN

Tottenham était alors complètement dépassé par la vivacité des deux ailiers de Southampton, Bertrand et Redmond.

Mais, un coup de chance faisait basculer le match. Les Londoniens égalisaient sur une tête de Dele Alli (1-1, 19), contre le cours de jeu. Suite à un centre dévié de Sissoko, le ballon prenait à contre-pied la défense et laissait Alli tout seul face à Forster.

Puis, petit à petit, avec confiance, les hommes de Pochettino éteignaient leurs adversaires. Et, logiquement, Kane mettait les siens devant de la tête sur corner (52) avant de prendre le large.

Sur à une contre-attaque menée grand train par Sissoko, Alli était bousculé dans la surface au moment de tirer. Carton rouge pour Redmond, mais penalty piteusement tiré au-dessus par Kane (57). Son, lui, ne ratait pas sa chance et tuait définitivement les espoirs du Saint Mary's Stadium (3-1, 85), d'une frappe enroulée du droit. Deux minutes plus tard, Alli humiliait les Saints en marquant exactement le même but (4-1, 87) pour inscrire un doublé.

Et les nombreux fans des Spurs pouvaient chanter le nom de Mauricio Pochettino.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».