16/11/2016 16:38
Nombre de députés ont noté la première prestation de certains ministres devant l’Assemblée nationale lors de la séance d’interpellations, le 15 novembre à Hanoï.
>>Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement répond aux interpellations
>>Commencement des séances d'interpellations à l'AN
>>Début des interpellations de l'Assemblée nationale

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh.
Photo : VNA/CVN
Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a répondu aux interpellations concernant le traitement des projets inefficaces, le soutien à la production domestique, la gestion du marché et la lutte contre la contrefaçon.

"Il faut mettre en place des solutions permettant de récupérer les fonds publics et conformes aux règles de l’économie de marché, dont la vente, la location, l’ouverture du capital ou le dépôt de bilan. Il faut à tout prix éviter que ce type de situation ne se reproduise et rappeler aux dirigeants leur responsabilité", a-t-il indiqué au sujet des cinq projets ayant entraîné des pertes de milliers de milliards de dôngs au budget de l’État.

"Nous devons réorganiser les entreprises d’État et définir clairement leur rôle dans le développement économique. L’État ne doit pas nécessairement intervenir dans tous les domaines", a-t-il ajouté.
 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong. Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN
Durant la séance d’interpellations du ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, a répondu aux questions des députés sur les points concernant son secteur.

"Les ministres ont fait preuve d’une préparation soigneuse et possédé à fond les problèmes", s’est félicité le député Duong Trung Quôc, de la province de Dông Nai (Sud), ajoutant que les messages ​qu’ils ont fait passer ont fourni des éclairages sur les dossiers auxquels s’intéressent les députés.

Des propos du ministre de l’Agriculture et du Développement rural ont fait la lumière sur le chaos dans la gestion des engrais chimiques. "Je pense qu’on voit toute de suite la solution dans la conclusion consécutive faite par la présidente de l’Assemblée nationale", a-t-il estimé.

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà.
Photo : VNA/CVN

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a répondu aux questions relatives au traitement des déchets, de la pollution, à la responsabilité des organisations et particuliers, au règlement des conséquences de l’incident environnemental causé par Formosa Hà Tinh (Centre).

Pour réduire la pollution dans les campagnes, les ministères des Ressources naturelles et de l’Environnement, de la Construction, de l’Agriculture et du Développement rural se sont engagés à publier les critères autorisés pour l’aménagement des infrastructures rurales. Le but est d’éviter les projets pollueurs et néfastes pour l’environnement.

"Prochainement, notre ministère proposera au Premier ministre d’amender la Loi sur la protection de l’environnement, celle sur l’investissement et le commerce. Les projets pollueurs seront soumis à un contrôle plus strict. Nous devons inviter les scientifiques à évaluer les impacts sur l’environnement et mener régulièrement des contrôles", a-t-il fait savoir.

Le député Duong Trung Quôc, de la province de Dông Nai (Sud).
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement a connu parfaitement les dossiers, a poursuivi le député Duong Trung Quôc, observant que le ministre n’a pas évoqué la mobilisation de toute la population à la protection de l’environnement.

Appréciant la prestation des ministres, le député Pham Tât Thang, de la province de Vinh Long (Sud), a estimé que leurs réponses seraient plus efficaces si elles sont plus ordonnées et ciblées.

Le député Nguyên Ngoc Phuong, de la province de Quang Binh (Centre), a considéré que le ministre Trân Hông Hà avait répondu expressément et clairement comment traiter l’incident environnemental causé par Formosa Hà Tinh.

Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement élabore un dispositif de contrôle de l’environnement maritime dans ​quatre provinces du Centre afin de contrôler les déchets et les eaux usées de l’usine Formosa Hà Tinh. Le ministre Trân Hông Hà a aussi appelé à accélérer la construction des usines de traitement des déchets dans cette région.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.