18/11/2016 15:44
Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a souligné les potentiels en termes d'agriculture organique et de tourisme de la province d’An Giang (Sud), alors qu'il travaillait avec les autorités locales à Hanoï le 17 novembre.
>>La province d’An Giang engagée à accélérer la restructuration agricole
>>An Giang entend accélérer ses exportations de riz

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les autorités provinciales d'An Giang (Sud)le 17 novembre à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Province appartenant au "grenier à riz" du delta du Mékong, An Giang a appliqué des progrès scientifiques et technologiques sur plus de 90% de ses rizières, récoltant ainsi plus de 4 millions de tonnes.

Côté touristique, cette année, la province a accueilli 6,4 millions de touristes, pour un chiffre d'affaires de 2.000 milliards de dôngs (90 millions dollars), soit respectivement +2,4% et +31,5% par rapport à la même période de l'an dernier.

"Les responsables locaux devraient adopter une nouvelle mentalité dans le développement et être fortement désireux de remédier rapidement aux faiblesses existantes pour s’enrichir", a estimé le chef du gouvernement.

"Cette localité devra immédiatement se préparer à la mise en œuvre des tâches socio-économiques pour l’an 2017. Sur le long terme, An Giang devra se concentrer sur la navigation fluviale interne, favoriser la participation des investisseurs afin qu'ils s'impliquent davantage dans le développement des moyens de transport et des ports", a remarqué le PM.

"De plus, An Giang devra chercher à améliorer son environnement des affaires et de l'investissement et stimuler le développement des start-up auprès des jeunes ruraux et plus largement le développement des entreprises", a-t-il noté.

Il a également recommandé à la localité de se concentrer sur le développement des modèles de production de riz et d’élevage piscicole pour augmenter les revenus, mais aussi sur la promotion du tourisme pour inciter les touristes à rester plus longtemps à An Giang.

"An Giang doit également s’intéresser à protéger la sécurité des frontières et développer l'économie frontalière tout en luttant contre la contrebande transfrontalière", a-t-il souligné.

Lors de cette session de travail, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, a déclaré que la province devrait poursuivre l'agriculture high-tech et la combiner étroitement avec le tourisme.

En 2016, la croissance économique d’An Giang est estimée à 6,5%, soit le taux le plus élevé de ces cinq dernières années. La production agricole est stable et se développe en s'orientant vers l’application des hautes technologies. La valeur de la production de l’industrie et de l’artisanat a enregistré une croissance de 7%. La sécurité, la défense et l’ordre public sont eu aussi bien assurés.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.