03/01/2017 15:36
Les villes danoise Aarhus et chypriote Paphos ont été désignées capitales européennes de la culture en 2017, a indiqué la Commission européenne.

Depuis le 1er janvier, la ville danoise d'Aarhus et chypriote Paphos deviennent la capitale européenne de la culture. Le programme culturel débutera officiellement le 21 janvier à Aarhus. Les deux villes ont élaboré des programmes qui reflètent leur culture séculaire tout en utilisant différentes formes artistiques pour surmonter les problèmes socioéconomiques auxquels l’Europe est aujourd’hui confrontée.

«Le statut de capitale européenne de la culture est une occasion unique de réunir les communautés autour de la culture et de nouer des partenariats solides aux niveaux local, européen et international pour l'avenir. Tous mes vœux de succès accompagnent Aarhus et Paphos pour l'année à venir», souligne Tibor Navracsics, commissaire européen à l’éducation, la culture, la jeunesse et aux sports. 
 

La ville danoise d'Aarhus. Photo : Getty Images


Aarhus 2017 a pour thème central «Rethink» (Repenser). La ville danoise montrera comment les arts, la culture et le secteur créatif peuvent nous aider à repenser et à façonner nos modèles comportementaux de base sur les plans social, urbain, culturel et économique et à trouver de nouvelles solutions aux défis communs. Une saga viking interprétée depuis un toit, une exposition d'art s'étendant à travers la ville et le long du littoral, un «forum mondial de la créativité » et un festival international de la littérature pour enfants ; ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses manifestations qui jetteront des passerelles entre le passé et des idées créatives pour le présent et l'avenir.

Aarhus 2017 lancera son programme culturel en plaçant les enfants au cœur des célébrations. Des centaines d'enfants originaires de la région du Jutland central se réuniront à Aarhus pour imaginer l'avenir dans une série d'événements intitulés «Le pays des souhaits». Lorsque la nuit tombera sur la cérémonie d'ouverture, un spectacle haut en couleur mêlant paganisme, esprits vikings et divinités célestes marquera l'ouverture d'«Aarhus 2017, capitale européenne de la culture».

De riches événements culturels à Paphos

La cérémonie d'ouverture de Paphos 2017 se tiendra le 28 janvier en présence de Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, et de Nicos Anastasiades, président de Chypre.
 

Paphos, belle comme antique. Photo : lexpresse.fr


«Relier les continents et rapprocher les cultures» est le fil rouge des centaines d'événements organisés par Paphos 2017. Première ville chypriote à être proclamée capitale européenne de la culture, Paphos profite de son expérience en matière de multiculturalisme et de sa proximité géographique avec le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord pour renforcer les relations entre les pays et les cultures. Paphos est appelée à devenir une immense scène ouverte, une «usine en plein air», servant de point de rencontre entre une vie culturelle faite d'espaces ouverts - une tradition vieille de plusieurs millénaires - et des modes contemporains de création, de pensée et de vie.

La cérémonie d'ouverture de Paphos 2017 s'inspire d'un des thèmes du programme culturel de l'année «Mythe et religion». Un spectacle unique, alliant musique et danse, insufflera une vie nouvelle au mythe de Pygmalion et Galatée ainsi qu'à d'autres récits tirés de l'histoire de Paphos. Au cours du week-end inaugural des 28 et 29 janvier, la ville deviendra une «usine en plein air» où seront donnés de nombreux spectacles et des représentations artistiques.

Lancée en 1985 par la ministre grecque de la Culture de l'époque, Melina Mercouri, l'initiative culturelle «Capitale européenne de la culture» est l'une des plus médiatisées en Europe. Les villes sont sélectionnées sur la base d'un programme culturel devant revêtir une forte dimension européenne, promouvoir la participation active des habitants de la ville et favoriser le développement à long terme de celle-ci.

Cette initiative est aussi une excellente occasion pour une ville de changer d'image, de se faire connaître du reste du monde, d'attirer davantage de touristes et de repenser son développement sous l'angle culturel.

Elle a des retombées à long terme, non seulement sur la culture, mais également sur le plan social et économique, à la fois pour la ville et pour sa région. Une étude révèle ainsi que les capitales européennes de la culture enregistrent en moyenne une hausse de 12% du nombre de touristes séjournant au moins une nuit (par rapport à l'année précédente).

En 2016, Wroclaw (Pologne) et San Sebastián (Espagne) étaient capitales européennes de la culture. Après Aarhus et Paphos en 2017, les prochaines capitales européennes de la culture seront La Valette (Malte) et Leeuwarden (Pays-Bas) en 2018, Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie) en 2019 et Rijeka (Croatie) et Galway (Irlande) en 2020. Timișoara (Roumanie), Éleusis (Grèce) et Novi Sad (Serbie, pays candidat) ont récemment été proposées comme capitales européennes de la culture 2021 et attendent leur nomination officielle par les autorités compétentes. 

Europa/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Concours d’écriture L’Association des journalistes de la province de Son La a récemment lancé le concours d’écriture "Tourisme du Nord-Ouest 2017."