06/11/2016 13:41
Bien que la saison des vives-eaux dans le delta du Mékong soit retardée, les habitants ainsi que les touristes peuvent dès maintenant profiter de toute la richesse et la beauté naturelle de la région. Que l’on soit gourmand ou amateur de fleurs, le spectacle vaut largement le détour.

>>Dak Nông, nouvelle destination d’écotourisme
>>Les circuits fleuris de Saigontourist
 

La forêt des cajeputiers de Trà Su en pleine saison des vives-eaux.
Photo : Saigontourist/CVN


Premier conseil, pour optimisez au mieux des week-ends dans la région, rien ne vaut les randonnées et de passer les nuits dans un hôtel trois étoiles. Les amoureux de la nature ne regretteront pas ces moments précieux en famille ou entre amis. Les tours permettent aux touristes de se rendre sur les sites les plus atypiques formés à partir des vives-eaux, comme la forêt de cajeputiers de Trà Su, inondée et tapissée de lentilles d’eau verdoyantes, ou encore le Jardin des oiseaux de Tam Nông, l’une des huit réserves ornithologiques les plus importantes du pays. Et pourquoi ne pas tout simplement se laisser ensorceler par le paysage originel des lacs de lotus s’étendant à perte de vue. Les touristes ne seront pas déçus lorsqu’ils pourront déguster les spécialités gastronomiques de saison, comme la fondue de carpes cuites avec des fleurs locales (diên diên) ou des rats des champs rôtis dans des grands pots.

La forêt de Trà Su, un tableau 100% nature

En suivant le tour de Châu Dôc, les touristes admireront le temple célèbre et sacré de Chua Xu (la Déesse Xu, mère de la région), l’ancienne pagode de Tây An, et le mausolée de Thoai Ngoc Hâu, un des explorateurs pionniers de la province d’An Giang.

À bord des barques sur le fleuve de Hâu, les touristes se rendront au village d’élevage aquatique, en immersion totale dans «la vie des vives-eaux» des pêcheurs. De l’autre côté du bac de Châu Giang, partez à la découverte du village des Cham et du métier de tricotage des brocarts, tout en visitant les mosquées.

À environ 30 km du chef-lieu de Châu Dôc, la forêt des cajeputiers de Trà Su est reconnue comme une réserve de biosphère du delta du Mékong. En saison de la montée des eaux, laissez vous tenter par une croisière à travers la mangrove pour observer les fleurs des cajeputiers en pleine éclosion à l’aube et s’enivrer de leur parfum. Découvrez la route fluviale couverte de lentilles d’eaux et à l’ombrage rafraîchissant, tout en étant à l’écoute du son des rames et des chants d’oiseaux.

Le marché flottant coloré de Long Xuyên

En optant pour le tour de Sa Dec, les touristes suivront la route conduisant à Long Xuyên et pourront s’arrêter au célèbre village des fleurs de Sa Dec, l’un des plus importants du Vietnam. Lorsque la saison des vives-eaux arrive, les touristes auront l’impression que des champs des fleurs flottent littéralement sur l’eau.
 

Le delta du Mékong regorge de trésors culinaires surtout en cette période.
Photo : Saigontourist/CVN


En empruntant un ferry, la prochaine halte se fera à l’îlot ông Hô (Monsieur le Tigre), à Long Xuyên.  Les touristes pourront louer un pédalo et y faire le tour, une nouvelle façon de découvrir le panorama poétique d’une région fertile, avec ses villages caractéristiques du Sud occidental. Ces derniers sont encore marqués par les activités traditionnelles, comme les usines de fabrication de bois et celles de bâtonnets d’encens, ou encore les forges.

Le marché flottant de Long Xuyên fournit toute la région en produits agricoles, et les visiteurs pourront y retrouver une atmosphère rare et emblématique des échanges d’antan, et ce, bien qu’il soit plus petit que le célèbre marché flottant de Cai Rang dans la ville de Cân Tho. La saison des vives-eaux offre un précieux cadeau aux touristes : il est possible d’admirer les carpes, nénuphars ou encore les fleurs diên diên exposés et vendus sur les barques, une foison multicolore dont il est impossible de ne pas tomber sous le charme.

D’une superficie de 7.588 ha au fond du district de Tam Nông, le Parc national de Tràm Chim, l’un des huit plus importants du pays, possède le label Ramsa. Ce site est ainsi reconnu pour sa biodiversité, un écrin exceptionnel où évoluent des oiseaux rares, dont une variété de grues multicolores. Il s’agit également du dernier réseau de champs submergés du Vietnam. En outre, les touristes seront sans doute passionnés par la visite de la zone touristique de Dông Sen Thap Muoi, et pourront contempler la beauté vierge des énormes champs de lotus évoluant à perte de vue. Il est recommandé de faire une balade en barque sous les ponts faits de milliers de plaques de bois.

À cette occasion, le voyagiste Saigontourist propose son tour «Expérience de la saison de vives-eaux», qui s’effectue sur trois trajets : Châu Dôc-Forêt des cajeputiers de Trà Su–Village des pêcheurs sur l’eau (pour deux jours, au tarif de 1,879 million de dôngs, départs le 29 octobre et le 19 novembre) ; Sa Dec-Long Xuyên - Ilôt Ông Hô – Marché flottant de Long Xuyên (pour deux jours, au tarif de 1,979 million de dôngs, départs le 22 octobre et le 12 novembre) ; Cao Lanh – Jardin des oiseaux de Tam Nông – Zone touristique de Dông Sen Thap Muoi (pour deux jours, au tarif de 1,779 million de dôngs, départs les 5 et 26 novembre).


Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.