02/01/2017 17:17
L’ao dài (tunique fendue des Vietnamiennes) traditionnel ou rénové est de plus en plus populaire. Il est privilégié par les femmes à maintes occasions. C’est aussi le cas évidemment lorsqu’il s’agit de fêter la Nouvelle Année lunaire. Et pour l’Année du Coq 2017, le marché de cette tenue du Têt à Hô Chi Minh-Ville est encore plus animé qu’à l’accoutumée et plus excitant tant pour les clientes que pour les tailleurs.
>>Les habits typiques des femmes Kinh au Nord du Vietnam
>>Plus de 30.000 visiteurs au Festival de l'ao dài Hanoï 2016

Les ao dài renovés de la boutique Gordress, dans le 1er arrondissement.

Où trouver les plus beaux ao dài de Hô Chi Minh-Ville ? Dans les rues Pasteur, Hai Bà Trung, Dinh Tiên Hoàng, Nguyên Dinh Chiêu... Les boutiques les plus renommées ont pour enseignes Ao dai ABC - Liên Hương -  DK Ao Dai - Kiêu Oanh ou encore Rập.

On refuse des commandes !

Selon les gérants de ces magasins, le marché de l’ao dài pour le Têt s’est  animé depuis début septembre. Aujourd’hui, la plupart des tailleurs n’acceptent plus de commandes, nombre de précommandes n’étant pas encore achevées. De plus, cette année, la fête est en avance et les rares endroits où il est encore possible de passer commande ne livreront les tuniques qu’après le Têt.

Liên Hương, styliste experte en ao dai, explique qu’«actuellement, nous mettons en priorité nos clients fidèles de l’étranger qui arrivent au Vietnam et désirent porter leur costume traditionnel pour le Têt».

Puisque les tailleurs croulent sous les commandes, il reste l’alternative des réseaux sociaux, notamment Facebook. Début octobre, de nombreux sites ont présenté de nombreux modèles d’ao dài pour tous les goûts et tous les âges : ao dài rénovés pour enfants, les jeunes filles, ou encore en mode duo mère et fille.

Le créateur d’une page de vente d’ao dài sur Facebook a expliqué qu’en raison de la demande des clients en ao dài prêt-à-porter ou en ao dài retouchés, le tissu rouge est en rupture de stock.

Une large gamme de modèles et de prix

Selon l’estimation des magasins d’ao dài, cette année, l’ao dài rénové est en tête des ventes avec les modèles ayant le pan court au genou, vêtu avec un pantalon façon tubes verticaux, des leggings, ou des pantalons larges arrivant aux genoux. Les prix selon les matières choisies et le motif des tissus varient entre 400.000 et 2 millions de dôngs/ ensemble.

Les ao dài renovés du magasin Siro Lê, arrondissement Gò Vâp.

De son côté, un employé de magasin d’ao dài du 3e arrondissement a dit : «Cette année, les tissus en forte demande sont la soie, les brocarts de luxe avec des motifs floraux uniques. Nous faisons des ao dài de conception exclusive aux prix abordables».

En ce qui concerne les lignes haut de gamme des stylistes comme Minh Châu, Liên Hương, ou ao dài ABC, la tendance de cette année se concentre sur les modèles décorés et peints à la main.

Sur Facebook, de nombreuses pages vendent aussi des ao dài rénovés cousus à l’avance  avec des tailles différentes pour la mère et ses filles. Le prix de vente oscille entre 300.000 et  1500.000 dôngs/ pièce avec des coloris  et des styles différents. En outre, les ao dài pour enfants portés lors du Têt et des festivals se vendent bien aux prix compris entre 200.000 et 700.000 dôngs/ensemble.

Avec toutes ces demandes, des services de location ont vu le jour tant pour hommes que pour femmes aux prix suivants : 300.000 à 800.000 dôngs/ ensemble pour trois jours, selon les matières et les motifs des tissus.

En outre, les jeunes filles s’émerveillent maintenant devant les turbans qui allient tradition et modernité. Le prix d’un turban tourne autour de 100.000 à 300.000 dôngs.

Selon la styliste Liên Hương, cette année, le nombre de clients qui achètent un ao dài est en augmentation de 5 à 10%. Une joie une belle motivation pour les stylistes vietnamiens qui peuvent créer avec enthousiasme et ainsi promouvoir les traditions culturelles de la nation. Ils contribuent ainsi à la préservation de l’identité culturelle traditionnelle du Vietnam dans le contexte de l’intégration et du développement international.

Texte et photos : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

Hausse de 42% du nombre de touristes étrangers au Vietnam en février Près de 1,2 million de touristes étrangers ont visité le Vietnam en février, soit une croissance de plus de 19% par rapport au mois de janvier, et de plus de 42% sur un an, selon le Département général des statistiques.